Sondage

Vous...

Savouriez chaque instant du moment le plus orgasmique de tout les Final Fantasy ?
15 (40.5%)
Vous êtes dit que plus grand, vous voudriez avoir tant de classe que Djidane ?
4 (10.8%)
Vous en foutiez complétement.
0 (0%)
aviez les oreilles qui saignent devant une musique aussi magique ?
9 (24.3%)
vous demandez toujours pourquoi cette scène a autant de succès.
9 (24.3%)
I'm alone :(
0 (0%)

Total des votants: 37

Auteur Sujet: [S2] Quand vous avez vu la scène de You're not Alone.  (Lu 2782 fois)

Hors ligne Kujara

  • Gros pécor tout nu
  • Messages: 19
Re : [S2] Quand vous avez vu la scène de You're not Alone.
« Réponse #15 le: 26 mars 2012 à 22:53:23 »
vraiment désolée pour le retard
Perso, quand j'ai fait le jeu à 10 ans, et que j'ai vu "You're not alone" j'ai manquer de chialer.
Sérieux on a déjà eu la grande révélation le lien de parenté entre Djidane et Kuja, puis on voit Garland nous jeter un sort et enfin un écran noir. Quand j'ai vu que Djidane était en "dépression" j'me suis dit "bah merde qu'est-c'qui s'passe ?". Et la musique, que dire, absolument grandiose.

La j'ai refait le jeu récemment et cette scène me donne toujours une boule dans la gorge. Ce qui est très instructif puisqu'ils ont la destruction de Terra et la dépression du Kuja juste après(apprends qu'on a plus que quelques temps à vivre, ça mal mais pas au point de détruire une planète). "You're not alone" permet sans doute une meilleure compréhension de la fin de l'histoire.

Conclusion : l'alliance de la musique, des images, des réactions de Djidane et de la suite du scénario fait de "Not alone" un passage triste à souhait et qui donne envie de connaître la suite.
Vivre sa vie, c'est avoir de l'espoir et croire en ses rêves.

Hors ligne Yuzuriha

  • SeeD intemporel
  • *
  • Messages: 1036
  • Sexe: Femme
  • Skype: Yuzuuriha
Re : [S2] Quand vous avez vu la scène de You're not Alone.
« Réponse #16 le: 09 septembre 2012 à 22:01:02 »
[Yuzu découvre encore des topics et post parce qu'elle n'a pas envie d'aller dormir]

En fait, un problème du jeu a rendu ce passage mémorable pour moi, mais pas dans le bon sens. J'avais sauvegardé juste avant, avec Eiko, et j'étais donc obligée de partir pour le long passage, sans aucune possibilité de faire du lvl up avec les derniers personnages qui aident Djidane dans le fameux passage. Vu que j'avais aucune idée de ce qui m'attendait, je me suis pas méfiée... Grave erreur. A ce moment là, j'avais pas assez de lvl avec les personnages principaux, donc je réussissais toujours à arriver jusqu'au moment où Dagga arrive, mais impossible de gagner. Pourtant, j'ai tout essayé, équipement, transe... Je me suis farcie la scène des dizaines de fois pour essayer et réessayer de passer le passage, en vain, forcée de reprendre ma sauvegarde précédente : à la fin du CD2 (je rappel que "You're not alone" se situe vers la fin du CD3. En bref, j'ai du refaire tout le CD3 pour enfin continuer le jeu, et voir la fin de la scène dont on me parlait depuis quelques temps comme LA scène ("on", enfin Terramestris en fait).

Du coup, quand j'en ai enfin eu la fin, je plaçais énormément d'espoirs dedans, et j'ai été extrêmement déçue de voir que tout le côté mythique du passage étant dans le début et le milieu, et non la conclusion, prévisible quand on a vu le milieu (et quand on connait le nom du passage).

Avec du recul, j'ai fini par vraiment apprécier la scène, même si tout ça me reste encore un peu en travers de la gorge quand j'y repense... Ce qui m'a totalement réconciliée avec "You're not alone", c'est sa musique version orchestrale Tour de Japon, qui est vraiment sublime !

Hors ligne Abyssion

  • Champion du monde
  • *
  • Messages: 1804
  • Sexe: Homme
Re : Re : [S2] Quand vous avez vu la scène de You're not Alone.
« Réponse #17 le: 10 septembre 2012 à 12:46:10 »
J'ai voté "Vous vous demandez toujours pourquoi elle a eu autant de succès" mais attention, c'est bien ce que j'ai pensé à l'époque !
Déjà, il faut savoir que j'avais énormément entendu parler de cette scène et plus particulièrement de sa musique. C'est donc sur elle que je me suis alors focalisé. Malheureusement, j'ai eu le même syndrome que lorsque j'ai découvert Clash on the Big Bridge. J'avais entendu tellement de bien à son sujet que je m'en étais fait toute idée qui ne correspondait évidemment pas à la réalité, et du coup... j'ai été déçu.
Ce point de vue concerne avant tout la musique, la scène en elle-même restant très belle pour moi sans pour autant taper dans le chef-d'œuvre, toutefois la musique ayant été ma principale préoccupation, ma première impression fut donc négative.
Ce n'est qu'avec le recul que, en réécoutant la musique avec une oreille neuve, j'ai compris à quel point il s'agissait d'un chef-d'œuvre.

La conclusion c'est que je vous envie, vous qui avez découvert Final Fantasy sans l'influence d'une communauté, vous y avez gagné énormément je crois. :-[

Ah tiens, j'avais eu les même problèmes quand j'avais fait FFVI, j'était déçu au final, globalement à cause de l'avis des autres



Hors ligne Stalianha

  • Jeune élu
  • *
  • Messages: 163
  • Sexe: Femme
Re : [S2] Quand vous avez vu la scène de You're not Alone.
« Réponse #18 le: 04 octobre 2012 à 20:44:35 »
Tiens ? J'ignorais que cette scène avait un tel prestige. En même temps, je n'ai pas souvent interrogé les gens sur cet opus. Bref ! La première fois que j'ai vu la scène ... J'ai été surprise. Les réflections de Djidane, la façon dont il répond au pauvre Vivi venu l'aider ... j'étais presque choquée on va dire. Déjà, avec le flot d'informations dont Garland nous avait assommé plus tôt (j'avais dû recharger ma partie pour relire son speech parce que j'avais pas tout intégré la première fois).
Mais non, je n'étais pas en extase. C'était sûrement à cause du contexte, mais j'ai été saisie par la musique. Simple et plutôt répétitive, je dirais qu'elle m'a interpellée. Et toute la scène qui allait avec s'enchaînait tellement bien que je crois bien que cette série de notes a envahie mon cerveau. Bon, je n'ai pas tout de suite accroché en me disant "Wah, c'est trop beau !". Je n'ai téléchargé la piste qu'un peu plus tard je crois, pour la réécouter en boucle. Mais bon voilà. ^^
J'ai donc validé "aviez les oreilles qui saignent devant une musique aussi magique".
Si on peut tuer par amour, on doit bien pouvoir sauver par haine.